Réaction à l'"Audition programmatique #2 : Yann-Hervé De Roeck"

Il est intéressant de constater que ce monsieur a marché sur des œufs semés par le lobby de l'énergie durant toute son audition. Je crois avoir perçu que les solutions de productions énergétiques choisies permettent de focaliser les efforts de recherche et de test sur des technologies "à profits". La planification lui parait impossible car trop de chose lui sont soufflés à l'oreille. Le travail des politiques et des citoyens doivent tendre à un contrôle complet de ces énergies car la priorité est de faire de l'électricité la plus propre possible sans penser de suite à une commercialisation vers les pays voisins. Le bon sens est équivalent à celui de la production rationnelle dans l'alimentaire. Pas de surproduction !!!!!!