"transport : pour sortir la voiture de nos paysages qu'elle défigure"

faire des bâtiments parking à étages, à grande contenance, équipés de caméras reliées au commissariat et au téléphone portable des propriétaires des véhicules. Les voitures sont protégées des intempéries ce qui occasionne moins de frais d'entretien des carrosseries. Le ré- de- chaussée est réservé aux vélos, aux vèlib, (collecte des vieux pneus, des huiles de vidanges usagés) services pour recharger les batteries des véhicules électriques (vélos et voitures. Ces parking permettent de libérer énormément d'espace pour faire des pistes cyclables pavées et arborées partout. La mobilité des personnes est ainsi sécurisée, particulièrement celle des enfants qui pratiqueraient plus de vélo (bon pour la santé, moins d'obésité, de maladies cardio vasculaires, bon pour le porte monnaie pas de frais de carburant, bon pour l'environnement). Il serait interdit d'effectuer de long stationnement près des habitations (juste le temps de décharger des objets ou déposer des personnes). On profiterait ainsi de paysages plus agréables, au lieu de voitures à perte de vue, des arbres, des fleurs, des espaces de détentes sécurisés pour les jeux (pétanque, ballon...). Créer des lieux de rencontres pour plus de convivialité, de bien être pour tous. Un abonnement mensuel payé à l'Etat, qui délivrerait une carte d'accès pour chaque usagé.