Appel justice

L’appel du monde de la justice à soutenir la candidature de Jean-Luc Mélenchon "Le 18 mars, c'est la 5ème République que nous mettrons en examen !"

Il y avait depuis des années des signes avant-coureurs. Aujourd'hui, c'est par pans entiers que la 5ème République s'effondre. Ce système autoritaire et oligarchique, permettant la confiscation de tous les pouvoirs politiques, économiques, financiers, médiatiques par une petite caste, est à l'agonie.

Les affaires politico-financières visant François FILLON et Marine LE PEN, ainsi que surtout, les réactions irresponsables et anti-républicaines de ceux-ci, accusant la justice de leurs propres turpitudes, jettent une lumière crue sur le chaos institutionnel.

Si la justice est malade, c'est de la misère dans laquelle le pouvoir politique la tient depuis des années qui oblige les serviteurs de ce service public à travailler au-delà du raisonnable.

Si la justice est malade, c'est du peu de temps que les magistrat-e-s et greffiers peuvent consacrer aux affaires non médiatiques, mais qui bouleversent des vies.

Si la justice est malade, c'est de la difficulté pour des milliers d'avocat-e-s de vivre dignement de leur travail.

Si la justice est malade, c'est de l'instrumentalisation dont elle fait l'objet depuis au moins deux décennies qui conduit à un sentiment inédit d'inégalité devant la loi.

Si la justice est malade, c'est d'être de plus en plus perçue comme une machine à broyer les plus faibles et d'être entravée dans la lutte à mener contre les grands délinquants, notamment en col blanc.

Nous, professionnel-le-s du droit et de la justice, appuyons la candidature de JL Mélenchon, seul candidat à proposer une refondation républicaine par et pour le peuple.

Nous appelons de nos vœux l'élection d'une assemblée constituante pour parvenir à une 6ème République qui ne soit pas le fait d'un seul homme ou d'un comité d'experts.

La justice, comme l'ensemble de la société, a besoin d'une révolution citoyenne redonnant, par l'éthique et par l'intervention populaire, ses lettres de noblesse à l'action publique.


Dans l’immédiat, nous appelons à participer à la marche pour la 6ème République, le 18 mars 2017 à 14 heures, place de la Bastille à Paris.

Liste des premiers signataires :
Charlotte Girard, maitresse de conférences en droit public Raquel GARRIDO, avocate au barreau de Paris
Hélène Franco, magistrate, ancienne secrétaire nationale du Syndicat de la Magistrature
Xavier Sauvignet, avocat au Barreau de Paris
Delphine Borgel, Avocate au barreau de Paris
Sarah Silva-Descas, conseillère pénitentiaire d'insertion et de probation et militante à la CGT insertion probation.
Claire DUJARDIN, avocate membre du SAF
Maude BECKERS, avocate en droit du travail
Raymond BLET, avocat honoraire,membre fondateur Syndicat des Avocats de France
Mylène STAMBOULI, avocate au barreau de Paris, membre du Syndicat des Avocats de France, militante des droits de l'homme
Roselyne GONLÉ-LHULLIER, magistrate syndiquée
Stéphane VIRY, éducateur à la Protection Judiciaire de la Jeunesse, syndiqué
Joel SEPULCRE, Surveillant pénitentiaire syndicaliste à la FSU

38 signatures

Signer l'appel :