Choisir l'objectif du progrès humain

banniere_progres_humain_jlm2017.png

Education, santé, sport, culture, sciences sont les aliments du progrès humain personnel. Mais la marchandisation et le taux de profit dominent tout. Comment ouvrir une nouvelle page du progrès humain ?

Sur cette page, vous pouvez contribuer au projet pour le chapitre « Choisir l’objectif du progrès humain »

Pour faciliter la prise en compte de votre proposition, merci de respecter quelques règles au moment de remplir le formulaire ci-dessous :

  • Ne proposez qu’une seule idée par contribution. Si vous voulez proposer plusieurs idées, remplissez plusieurs fois le formulaire.
  • Vérifiez que votre proposition correspond à l’un des thèmes suivants :
    • Espérance de vie
    • Santé
    • Dépendance
    • Handicap
    • Enfance
    • Education
    • Enseignement supérieur et recherche
    • Culture
    • Sport
    • Numérique
    • Publicité
  • Commencez votre titre par l’un des mots-clés ci-dessus
  • Complétez le titre par une description aussi claire que possible de votre idée

Exemple de titre : « Handicap : rendre enfin la loi sur l’accessibilité »

Les contributions au projet sont désormais fermées. Rendez-vous dans les actus pour plus d'information sur la suite du processus.

Lire les contributions


Santé/controle des labbos

Financement d'un laboratoire indépendant pour le contrôle des industries pharmaceutiques, des pesticides et de l agroalimentaire. Le financement se ferai par une taxe sur ces industries. L'avis de ce labo ne serait être juste consultatif. les rendus de la décision finale d'un cas pourraient être donner par des jurés tirés au sort et des expert du labo. Bien sur le conflit d intérêt des intervenants serait sévèrement puni..

Partager

Santé /Vaccins

Interdire l’aluminium en tant qu'adjuvant dans les vaccins, c'est mauvais pour la santé et encore plus pour la santé des tous petits. D'ailleurs aux USA l aluminium a été retiré des vaccins pour animaux. Et l'humain alors ? Il faut aussi arrêter la vente de flacon de multivaccins qui permets aux lobbys pharmaceutique de vendre des vaccins qui ne sont pas obligatoire en même temps que ceux qui le sont. Ceci leur permet de les vendre jusqu’à sept fois plus cher en empêchant les gens de choisir s'ils veulent juste les vaccins obligatoire. En effet les flacons avec les trois vaccins obligatoires ne sont plus produits....comme c'est pratique.

Partager

Education : l'école mutuelle , une toute autre école!

L'école mutuelle est apparue aux 18è et 19è siècle et met en oeuvre une autre pédagogie à l'opposé de celle de l'école lassalienne d'hier et d'aujourd'hui ( le créateur à la fin du 17è siècle de ce qu'on appela "les petites écoles chrétiennes" s'appelle Jean Baptiste de la Salle). Ainsi, dans l'école mutuelle, la présence du maître garantit le bon fonctionnement de l'ensemble et le savoir n'est plus son apanage. Les élèves s'apprennent mutuellement dans l'entraide. L'émulation au contraire de la concurrence est source d'encouragement. La souplesse du fonctionnement contraste avec la rigidité de l'école officielle et, ainsi, grâce aux possibilités d'échanges multiples, l'hétérogénéité des élèves n'est plus un obstacle. Un statut de responsabilité s'acquiert ainsi qu'une capacité de transmission des savoirs. Dans sa critique de l'école lassalienne Paolo Freire parle d'un "état d'immersion" qui interdit une véritable connaissance du monde. Avec l'école mutuelle, l'éducation recherche l'émergence des consciences à l'opposé d'une conscience domestiquée de l'enfant qui sera celle du futur adulte.

Partager

Education : caractéristiques de l'école lassalienne

Pour garder la haute main sur une certaine culture et empêcher tout apport extérieur non officialisé , l'école lassalienne traditionnelle que nous connaissons est un lieu fermé et sanctuarisé. Le bureau du maître est à hauteur d'estrade ce qui permet de déverser le savoir et faciliter une stricte discipline. Ainsi un axe de communication, à travers le maître, détermine un savoir approprié à la doxa. Ce que Paolo Freire dénoncera comme une conception bancaire de l'éducation. L'institution considère que les enfants se développent au même rythme mental! les conséquences de cette prétendue homogénéité sont graves : échec scolaire, ennui et indiscipline qui en découle. L'évaluation, la notation,le classement, la sélection empêchent la confrontation des expériences, pts de vue et donc apprentissage à la citoyenneté et à l'esprit critique. Ces paradigmes favorisent cette école afin de participer à la mise en ordre des esprits et présenter la démocratie bourgeoise comme modèle universel!

Partager

Education : alternative à l'école et projet politique de J.Fery (suite)

Partager

education: épanouissement des personnels

Depuis longtemps, je pense qu'une personne qui est traitée avec respect est humanité au travail n'en est que meilleur dans la réalisation de celui-ci. Je suis pour ma part TZR dans l'Education Nationale, et j'ai connu 24 établissements en 12 ans de carrière, faute de conjoint et enfants. J'ai rencontré une collègue récemment qui vient d'obtenir son 1er poste fixe à l'âge de 57 ans, à 5 ans de la retraite donc. Je "rencontre" sur les réseaux sociaux, de nombreux collègues, TZR ou contractuels, en mal être profond, ayant le point commun d'envisager de quitter l'Education Nationale et le métier qu'ils ont choisi et qu'ils aiment. Il devrait être écrit dans les textes qu'aucun enseignant ne peut être affecté sur plus de 2 établissements, qu'il ne peut pas être affecté dans un établissement pour moins de 6h (combien de collègues ai-je vu faisant 100 kms A/R pour effectuer 3x une heure dans un collège!), et qu'un enseignant de peut occuper le statut de TZR plus de 10 ans (ce qui est déjà inhumain). De plus, j'ai pu constater un manque total d’homogénéité de traitement des personnels entre les académies, les textes régissant les personnels enseignants doivent être les mêmes dans toutes les académies, et être appliqués de la même manière, sous peine de sanction envers le recteur qui refuse d'appliquer ces textes (académie de Versailles en est l'exemple le plus frappant avec des refus de payer les frais de déplacement par exemple). Concernant les contractuels, leurs contrats doivent cesser de courir du 1er septembre au 30 juin pour ne pas avoir à les payer pendant les vacances d'été (là encore le traitement diffère selon les académies), et une titularisation devrait être proposée par les Inspecteurs aux contractuels de plus de 10 ans... certains sont très bons pour enseigner et sont reconnus par leurs pairs ou supérieurs mais échouent au concours, les empêchant ainsi de jouir des mêmes droits que les titulaires, comme par exemple le droit à la formation. Tout cela participe à mon sens à l'épanouissement des personnels... TZR comme contractuels, nous enseignons, mais nous sommes privés chaque jour de ce qui fait l'essence de ce métier, les projets et le suivi des élèves

Partager

education: contre l'echec scolaire

Depuis trop longtemps les dispositifs mis en place pour aider les élèves en grande difficulté sont petit à petit supprimés. Trop peu de RASED, de classes relais ou de dispositifs pré-professionnels pour tant d'élèves. Plus d'orientation aussi pour nos élèves, et dès la 6ème. Il est sidérant qu'un conseiller d'orientation partage son temps de service sur 3 établissements. Il faut apprendre à nos élèves que la voie pro n'est pas dégradante, quelle permet de beaux avenirs aussi, et essayer aussi de leur faire découvrir des métiers d'artisanat qui tendent à disparaitre, afin de pouvoir les perpétuer. Pour cela il manque des moyens

Partager

éducation

Education L' éducation doit être gratuit pour tous et chacun doit avoir la possibilité d'accéder au plus haut niveau possible en fonction de ses capacités dans le domaine de son choix . Aucune sélection ne peut se faire par l'argent. Il est impensable que des fils ou filles d'ouvriers soient obligés et d'avoir un emploi pour subvenir à leurs besoins en tant qu'étudiant.

Partager

Sécurité sociale

La santé est un bien trop précieux pour qu'on l'abandonne aux financiers en conséquences elle doit être unique et universelle ( suppression MSA, assurances complémentaires et autres régimes spéciaux). L'ensemble des activités de laboratoire ( recherche, analyse ) doit être sous son contrôle. Le prix des médicaments doit être calculé au plus juste puisque la recherche est financée par la sécurité sociale et ils ne peuvent être brevetés ( comment fait -t-on avec la communauté international?). Un seul hôpital et il doit être public. Les études de médecine doivent être financé en totalité par l'état et le jeune médecin doit pendant une durée qui retse à déterminer être au service des hôpitaux. Consulter ( si ce n'est déjà fait) Frédéric Pierru, sociologue, membre de la direction de la chaire «santé» de Sciences-Po Paris qui peut apporter un éclairage tout particulier important sur le sujet

Partager

Education : alternative à l'école et au projet politique de J.Ferry

Il est toujours fructueux de plonger dans l'Histoire afin d'éclairer notre intelligence des choses. Quels modèles de représentation du monde et d'interprétation d'une réalité propres à une société avons nous à travers l'enseignement proposé aujourd'hui ? Le projet d'école de J.Ferry était fondamentalement politique : celui de la bourgeoisie industrielle et moderniste de la fin du 19è siècle, qui devait disposer d'une main d'oeuvre parfaitement adaptée à ses besoins économiques, et d'une population acquise à ses projets politiques. Il s'agissait de "clore l'ère des révolutions". Les caractéristiques de cette école sont fondamentalement inchangées: lieu fermé , lieu réservé et sanctuarisé où une forte discipline favorise l'individualisme et la compétition, déversement d'un savoir déterminé et officialisé, division en classes d'âge ( comme si le développement mental se fait au même rythme chez tous les enfants du même âge), évaluation continue, notation, classement et sélection.....Ainsi cette institution "éduque" et participe à la mise en ordre des esprits. Le catéchisme de la classe dominante est déversé. Nous devons réfléchir à la mise en place d'une école mutuelle ou entraide,émulation, souplesse du fonctionnement, statut de responsabilité sont favorables à l'émergence des consciences et à l'esprit critique.

Partager

Culture: lutte contre le globish

Les élites mondialisées qui gouvernent la France ont adopté depuis plusieurs années l'usage systématique du globish, version abâtardie de l'anglais, pour montrer leur soumission à l'empire étasunien. On voit ainsi des responsables politique, des administrations, des entreprises françaises, s'adressant en France, à un public français, lui imposer l'usage d'une langue qui n'est pas la sienne (et que les anglophones ne comprennent pas toujours, d'ailleurs). Je propose de supprimer tout financement public (marchés public, aides diverses, subventions...) à une entreprise privée agissant sur le territoire national, si elle refuse d'utiliser le français dans son fonctionnement interne ou externe (communication, nom des produits...), en vertu de l'article 2 de la Constitution: "La langue de la République est le français."

Partager

L'écologie doit être encrée dans l'enseignement

L'écologie doit être enseignée dans toutes les matières à tous les niveaux de l'éducation scolaire, dans l'enseignement supérieur et toutes les formations. La génération nouvelle doit penser avec l'écologie pour construire un monde durable.

Partager

Naissance - permettre et faciliter les accouchements physiologiques

Aujourd'hui, les naissances se font à la maternité, la femme est sur le dos avec des cables, des tuyaux branchés partout. Ce mode de naissance n'est pas souhaitable, ni en terme de coût financier pour la société, ni surtout en terme de souffrance pour la femme et son bébé. Les maisons de naissance sont une autre approche qui devrai être plus répandue pour celles qui le souhaite. Aux Pays-Bas, avec plus 30% de naissance à domicile, le taux de mortalité à la naissance n'est pas plus élevé qu'en France. https://fr.wikipedia.org/wiki/Maison_de_naissance http://inpes.santepubliquefrance.fr/SLH/articles/391/05.htm Je suis pou

Partager

Enfance - l'éducation des parents

De même qu'il y a une préparation à l'accouchement, il nous faudrait une préparation à l'éducation des enfants. A mon avis, il devrait y avoir un programme défini obligatoire où l'on poserait et apprendrait quelques repères fondamentaux de la nature spécifique des enfants et de leurs besoins aux différents âges. Des études telles que Gordon en a faites, permettent de bien comprendre ce que sont les enfants aux différentes étapes de leur développement et d'être ainsi plus assuré, plus confiant, et affirmé dans la façon d'éduquer, et aussi de tendre à corriger les erreurs de reproduction dans ce domaine. Cela permettrait de poser les fondements de la bienveillance, où on ne projette pas des mauvaises intentions de la part de l'enfant. Cela donnerait de la valeur à la responsabilité de mener un enfant à l'âge adulte. Cela favoriserait une plus grande responsabilité et une plus grande conscience collective tournée vers sa jeunesse et son avenir, plus qu'elle ne l'est aujourd'hui. Pourquoi pas un programme accessible sur internet, et aussi un réseau présent partout d'associations d'écoles des parents.

Partager

Santé : les excipients dans les médicaments

Je rejoins d'autres contributions pour un laboratoire national public. J'ajoute qu'il y a beaucoup d'excipients dans les médicaments. Comme j'ai une maladie chronique, toute ma vie , je devrais prendre des médicaments. J'aimerais donc que les excipients soient le moins nombreux et le moins toxiques possible.

Partager

Santé: Réaliser un audit sur les médicaments

De nombreuses voix dans le secteur de la santé le déplorent en vain depuis de nombreuses années: un nombre très important de médicaments prescrits sont inutiles, sans effet, voir même dangereux. Afin de résoudre ce problème scandaleux de Santé publique, il serait judicieux de réaliser un audit par une agence nationale de santé INDÉPENDANTE constituée d'experts de la santé qui n'auraient aucun conflit d'intérêt avec des sociétés pharmaceutiques. Cela permettrait de retirer de la circulation ces médicaments déficients et réaliser par la même des économies substantielles au niveau de la Sécurité Sociale .

Partager

Education : La planification de l’école

Les déserts médicaux dans certaines régions de France sont une réalité. 3 mois pour faire pratiquer une infiltration radioguidée dans mon Département alors que je suis en crise. Oups !!! Pour éviter ces difficultés, la formation des médecins, infirmières et personnels médicaux en général doit être augmentée. Le numérus clausus doit être revalorisé. De près de 9 000 en 1970 il est passé sous 4000 à la fin des années 90 pour revenir au dessus de 7000 l’an passé. Cela est vrai dans d’autres activités. L’enseignement par exemple. Si on veut réellement éviter « l’échec scolaire », la diversité des approches de formation et le nombre d’enseignants sont à revoir. Pour relancer l’activité industrielle que les gouvernants successifs se sont attachés à détruire, la formation de techniciens et d’ingénieurs doit reprendre. … Il y donc un vrai travail de planification pour équilibrer désirs des individus et besoins de la société. Peut-être faut-il moins d’élèves dans les écoles de commerce ? La gestion des entreprises avec les tableaux de bord ça fait pas rêver !!!

Partager

Santé: dépennaliser le cannabis

Cesser la politique de l'autruche et se donner les moyens de mettre en oeuvre une politique de recherche, de prévention et de soins pour les personnes ayant une consommation pathologique. Pour cela: dépennaliser, en permettre la vente et taxer le produit.

Partager

Education : un des biens indispensables à l'équilibre du monde

Dans notre société, l’idéal serait bien entendu que chacun puisse faire ce qu’il veut de sa vie (agriculteur, enseignant, écrivain, mécanicien, dessinateur, …), bref se faire plaisir en gagnant sa vie. Un rêve ? Pour y parvenir, faut-il encore que chacun ait sa chance. En premier lieu, une question de moyens, certes. Pour les parents d’abord, ce n’est pas encore la gratuité totale. Des moyens d’existence pour les étudiants par exemple. Des bourses suffisantes. Mais aussi l’obligation de restituer aux citoyens du pays cet « investissement ». Mais surtout des écoles adaptées à chacune et chacun. En nombre suffisant. Pourquoi un seul modèle d’éducation ? Une seule méthode ? Un seul programme ? Impossible de réfléchir à des solutions adaptées à des tempéraments différents ? Des rythmes différents ? Impossible de parvenir à intéresser, à passionner, tous ceux qui traversent le système éducatif, j’allais dire en particulier celles et ceux qui « passent à travers » ? Généraliser des expériences de cogestion élèves-enseignants ou des écoles de la seconde chance, une bonne idée pour préparer des jeunes à une vie épanouie et émancipée ? Une fois hors du système scolaire, encore faut il s’insérer, trouver un boulot.

Partager

Education: formation au secourisme, aux soins énergétiques(prouvé par la médecine quantique).

- formation au secourisme dès le plus jeune âge, et remise a niveau tous les 5 ans. - formations aux soins énergétiques divers, Reiki Usui, et Karuna entre autres, vivons avec notre temps. - donnons a toutes personnes le droit a connaitre toutes les thérapies existantes, qui sont pratiqués déjà dans d'autres pays, voire, remboursée. - permettons a tous de connaitre toutes les thérapies ou sport, art martiaux de maintient en bonne santé.

Partager